jeudi 19 septembre 2019

L’Atelier du Sourcil Luxembourg-Une force de volonté mariée à la belle fortune des rencontres

La première adresse au Luxembourg de l’enseigne parisienne l’Atelier du Sourcil s’apprête à souffler sa première bougie. Située avantageusement au 25A, boulevard Royal, cet écrin sur deux étages nous accueille dans un espace savamment aménagé et fonctionnel avec un décor épuré et relaxant.

Un an déjà ou seulement un an…

Un an déjà pour Linda Ghezali, depuis le début de son aventure entrepreneuriale. Esthéticienne de formation, elle a longtemps travaillé dans ce secteur en cumulant les heures avec des horaires décalés. Après la naissance de son enfant, revenir à ce rythme lui est impossible. Armée d’une grande volonté de se renouveler et se donner ainsi plus de chances de trouver du travail, Linda a suivi une formation de maquillage semi-permanent. C’est dans ce cadre qu’elle a été invitée à une conférence internationale du secteur où, à sa surprise, elle s’est vue décernée le 1er prix pour le mérite de son travail, par nul autre que la fondatrice de l’Atelier du Sourcil Jocelyne « Joss » Devilleneuve. LA rencontre ne pouvait pas mieux tomber. Grande fan de longue date de l’enseigne, Linda rêvait toujours d’y travailler et Joss était en train de planifier l’installation de la marque au Luxembourg. Avec le soutien financier de microlux, Linda devient ainsi, au sein d’un réseau de plus d’une centaine d’établissements, la seule gérante technique qui est également associée. Plus qu’une opportunité professionnelle, c’est l’expression d’une grande confiance qui renforce encore plus la détermination de Linda et dont elle est toujours reconnaissante.

Un an seulement mais l’Atelier du Sourcil Luxembourg a déjà une bonne base de clientèle permettant de générer trois salaires à plein temps.

Le ressenti de Linda par rapport à ce tournant dans l’entrepreneuriat ? C’est « comme une évidence », elle ne peut pas s’imaginer une autre activité professionnelle qui la rend plus épanouie. Gérer une entreprise, c’est, certes, beaucoup de travail, mais Linda remporte ce défi haut la main : « Il faut tout simplement beaucoup d’organisation ». De plus, elle a maintenant l’occasion de mettre en pratique la théorie qu’elle a acquise lors d’une formation en management au Luxembourg.

Toujours animée par une grande volonté d’évoluer, quitte à sortir de sa zone de confort, Linda se planifie une formation par an et chaque fois, dans un pays différent pour rencontrer et échanger avec d’autres professionnels du secteur – la dernière en date, elle l’a faite avec un grand dermographe venu de Zagreb.

Ses prochains projets pour le développement de son business : travailler sur la visibilité de la boutique, étudier les statistiques pour mieux connaître la clientèle, faire des enquêtes clients pour parfaire la qualité de ses services, continuer à développer les partenariats, à l’instar du référencement de l’Atelier du Sourcil Luxembourg dans le magazine des Concierges Clefs d’Or. Autant de chantiers qui demanderont certainement beaucoup d’énergie, mais cela semble naturel pour Linda. D’ailleurs, son conseil pour quelqu’un qui veut se lancer : « Il ne faut pas avoir peur de se donner corps et âme, sinon, l’entrepreneuriat n’est pas pour vous. »

 

Sponsors & Partenaires