Thursday 26 September 2019

Conférence microlux « Agir localement – Quel impact social au Luxembourg ? »

Communiqué de presse

Table ronde "Agir localement : quel impact social au Luxembourg?" - De gauche: Samuel Paulus (microlux), Linda Ghezali (Atelier du Sourcil), Riad Taha (Techno-Tick), Denisa Zeyen (Mamouth), Geoffroy Bazin (BGL BNP Paribas), Marc Lauer (Foyer) - Crédit Photos : WILI

Conférence microlux « Agir localement – Quel impact social au Luxembourg ? »

Le 26 septembre 2019, microlux a célébré l’entrée du Fonds Européen d’Investissement (FEI) dans son capital lors d’une conférence organisée à la Banque Européenne d’Investissement (BEI) sur le thème de l’impact social au Luxembourg.

Le président du Conseil d’Administration de microlux Rémy Jacob, le Directeur général adjoint du FEI Roger Havenith et le Doyen de l’Institut de la Banque Européenne d’Investissement, Francisco de Paula Coelho, ont eu le plaisir d’accueillir un public nombreux regroupant les partenaires de microlux, les acteurs clés de l’entrepreneuriat et de la finance inclusive au Luxembourg.

En introduction, l’Administrateur-Directeur du groupe Cactus Laurent Schonckert, guest speaker de la conférence, a insisté sur l’importance de l’engagement social et local d’une grande entreprise luxembourgeoise illustrée par des actions concrètes en partenariat avec des acteurs et fournisseurs régionaux. Microlux, à l’instar de Cactus, choisit aussi le « circuit court », dédiant ainsi ses services d’accompagnement et de financement aux micro-entreprises établies au Luxembourg et la Grande Région.

Toute initiative de proximité, à petite ou grande échelle, a son impact : c’est ce dont sont venus témoigner les entrepreneurs soutenus par microlux en participant à la table ronde. Avec le financement qui lui manquait, Linda Ghezali, gérante de l’Atelier du Sourcil Luxembourg, s’est créée son propre emploi ainsi que celui de deux autres personnes en seulement un an. De son côté, pour Riad Taha, fondateur de Techno-Tick, le statut d’entrepreneur lui a permis de mieux s’intégrer dans son nouveau pays d’accueil. Quant à Denisa Zeyen, créatrice d’articles de mode, le microcrédit de microlux est bien plus qu’un financement, c’est de la confiance accordée à son projet, à son envie de sortir du système d’aides étatiques et ainsi, de s’émanciper.

C’est bel et bien cet impact qui motivent les groupes BGL BNP Paribas et Foyer à s’engager auprès de microlux, comme l’ont confirmée ses CEOs respectifs Geoffroy Bazin et Marc Lauer lors de leur intervention à la table ronde.

A la suite de ces échanges, la cérémonie de signature marquant l’entrée du FEI au capital de microlux a eu lieu, renforçant ainsi le partenariat entre les deux institutions.

Rémy Jacob, président de microlux a lancé un appel à toutes les institutions bancaires de la Place pour qu’elles recommandent les services de microlux aux entrepreneurs qui ne répondent pas à leurs critères, mais qui peuvent néanmoins bénéficier de l’accompagnement et des microcrédits microlux. Il aussi rappelé qu’en dépit de son fort impact social, la microfinance n’est pas une activité lucrative : il a donc lancé une invitation aux sponsors potentiels à se manifester.

Renforcement du partenariat entre le FEI et microlux

Faisant partie des membres fondateurs de microlux depuis sa création en 2016, le Fonds Européen d’Investissement (FEI) apporte déjà à l’institution de microfinance une garantie dans le cadre du programme de la Commission Européenne pour l’Emploi et l’Innovation Sociale (EaSI). Cette garantie permet de couvrir partiellement le risque crédit de microlux.

Afin de soutenir l’élan de développement de microlux et dans la continuité des bonnes relations entre les deux institutions, le FEI a décidé d’entrer dans le capital de microlux. Cet investissement, réalisé dans le cadre des fonds européens « EaSI Capacity Building Investments Window » va permettre à microlux de développer ses activités au service des micro-entrepreneurs de Luxembourg et de la Grande Région n’ayant pas accès au crédit bancaire « traditionnels ».

A propos de microlux

Microlux est la première institution de microcrédit au Luxembourg ayant pour mission le développement de l’inclusion sociale et économique des personnes qui n’ont pas accès au crédit bancaire « traditionnel » par de l’accompagnement et le financement sous forme de microcrédits.

L’institution est une entreprise sociale sans but lucratif créée en mars 2016 à l’initiative de ses 4 membres fondateurs, BGL BNP Paribas, ADA (Appui au Développement Autonome), l’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique) et le FEI (Fonds Européen d’Investissement). Le groupe d’assurances Foyer S.A. est entré dans le capital de microlux en 2018. La Chambre de Commerce de Luxembourg et le Ministère de l’Economie soutiennent également microlux avec des subsides dédiés à l’entrepreneuriat.

Depuis le début de son aventure, près de 400 rendez-vous ont eu lieu avec des prospects pour des demandes de microcrédits, environ 150 porteurs de projets ont été accompagnés par notre équipe de coaches bénévoles et 80 microcrédits ont été décaissés pour une valeur moyenne de 14.000€. Ces microcrédits ont permis la création de 58 sociétés et de quelques 80 emplois.

Microlux vient d’ailleurs de franchir cet été la barre de d’1 Million d’Euros de crédits déboursés, une belle somme dédiée au service de l’émancipation économique et de l’inclusion financière.

 

Contact presse microlux

Anh Quyen Ngo-Li

aq.ngoli(at)microlux.lu

Téléphone : +352 4568 68 76 – +352 671 022 450

Revue de presse

Fondateurs

Avec le soutien de